Le Festival à St Benoit

Deuxième salle étape de la tournée 2016 du Festival International de Magie.... Direction la magnifique salle Gramoun Lélé (du nom d'un chanteur célèbre sur l'île) pour 3 séances qui s'annoncent formidables

Un très joli théâtre

C'est dans un magnifique auditorium que la seconde étape du Festival fait étape. D'une capacité de 500 fauteuils environ, c'est un véritable challenge magique auquel s'attaque l'équipe d'organisation représentée par Willy Laguarrigue. En effet, c'est la première fois qu'un Festival de Magie de cette ampleur est organisé à Saint Benoit.

Certes, le plateau est conséquent : Gaetan Bloom, les High Jinx, Mikael Szanyiel, Pilou et le magicien tout droit venu de Rennes en Bretagne, Gérard Souchet.

Chaque artiste à sa spécialité : Gaetan Bloom présentera le spectacle, Pilou interprétera son numéro de manipulation qui lui a valu la plus haute distinction magique : le "grand prix Fism", sans oublier les anglais High jInx avec leurs grandes illusions, le magicien comique et chanteur d'opéra Mikael Szanyiel et les ombres magiques du rennais Gérard Souchet
une des très nombreuses figurines du numero d'ombres de G. Souchet
une des très nombreuses figurines du numero d'ombres de G. Souchet
Bertrand BOVIO

Qui est Gramoun Lélé ?

Son vrai nom est Julien Philéas, mais toute l'île, et bien ailleurs, le connait sous le pseudonyme de Granmoun Lélé.

Ce chanteur réunionnais est né un 28 février 1930 à Saint-Benoît pour s'éteindre un 14 novembre 2004. 

C'est en ouvrier-ajusteur dans une usine sucrière qu'il commence à travailler adolescent. 
Mais dès l'arrivée du week end, Gramoun Lélé chante. C'est ainsi qu'on le retrouve très rapidement dans les Kabars (le lie pour se réunir et danser au son des instruments traditionnels). 
Il est important de noter que dans ces Kabars, l’on joue aussi du Maloya. C'est une musique héritée des ancêtres esclaves qui, en provenance du continent africain, amenèrent avec eux leurs percussions et autres rythmes mystiques. 

Très tôt Initié aux rites tamouls par son père, et aux cérémonies malgaches par sa mère, Gramoun Lélé garde dans son approche du Maloya une véritable dimension spirituelle. 
Il n'est pas rare qu'il prend source d'inspiration de ses rêves, de ses expériences et du monde naturel qui l’entoure. 

Détail qui a son importance, c’est par le cadre familial que le chanteur cultive véritablement ses origines musicales. En effet, parmi les 12 musiciens qui accompagnaient Gramoun Lélé, l'homme à la voix unique, 7 étaient ses enfants. 

 Pour info, le mot Granmoun qui apparaît dans son surnom est un terme du créole réunionnais désignant les personnes âgées.
un challenge qui sera relevé puisque les spectateurs auront bravé l'effet de surprise pour faire un succès aux artistes magiciens. 

Devant l'impact et les applaudissements nourris, les magiciens n'ont qu'un mot à la bouche : vivement une nouvelle tournée...