geralt

Pourquoi les magiciens n'ont ils pas tous le même tarif ?

C'est une question qui revient régulièrement et qui est légitime.

Comme l'ensemble des prestations artistiques (chanteur, danseur, peintre, sculpteur, écrivain...), les budgets pour engager un artiste sont différents. Nous vous proposons de passer en revue quelques éléments qui vous permettront de comprendre un mieux ce mystère...

3 magiciens = 3 tarifs différents... Pourquoi ?


Effectivement, certains magiciens proposent des prestations qui à priori semblent identiques mais pourtant avec des prix pouvant varier considérablement.
Quelles sont les différents facteurs qui influencent ces tarifs ?

Professionnel ou amateur ?

C'est la première question à se poser...
Certes, il n'existe pas  de CAP de magicien ou de BTS d'artiste, mais à l'image de la littérature, tout le monde peut écrire une histoire... mais seuls quelques uns peuvent en faire une profession et ce n'est pas le fruit du hasard. 
Etre professionnel c'est assurer au client une qualité de travail, mais aussi être capable d'anticiper toutes les situations (surtout les pires) et savoir y remédier immédiatement pour assurer un succès auprès de son client...

Comment savoir si l'artiste est bien déclaré ?

le statut de l'artiste

Plusieurs statuts existent pour les artistes professionnels. Les intermittents forment une bonne partie de la profession mais de plus en plus d'artistes optent pour la création d'une SARL, EURL où optent pour le statut de travailleur indépendant.
Conséquemment, pour les artistes exerçant avec une société ou en travailleur indépendant, l'ensemble des procédures administratives et juridiques sont plus simples et plus rapides.

Pour les intermittents, vous devez vérifier que les déclarations préalables ont bien été faites, que le paiement des charges à bien été enregistré etc... Ce statut est un peu plus compliqué pour l'organisateur si l'artiste ne donne pas un coup de main.

Par définition, le professionnel exerce ce métier uniquement et est donc assuré pour son activité et l'ensemble des risques qu'il peu rencontrer.
C'est une précaution importante à vérifier lors de la signature du contrat d'engagement. 

Nous attirons votre attention sur les statuts d'associations qui possèdent un fonctionnement obscur, loin, parfois, du fonctionnement normal. Parfois, certaines associations n'existent que pour assurer des déclarations d'un seul et unique artiste. Attention dans ce cas au travail dissimulé.

Des prestations avec des tarifs très bas, ("low cost" disent nos amis anglais) peuvent aussi être le signe d'une forme de travail dissimulé. Un cachet peu élevé peut aussi vouloir signifier une prestation de qualité moindre, avec, parfois même un propos et un travail artistique absents.

Préférez un artiste dûment déclaré à une structure "floue" (dont les objectifs et les statuts ne sont pas clairement lisibles).

Selon son statut, l'artiste aura plus ou moins de charges sociales, d'assurances à assumer et de taxes à payer. Entre un artiste dont la rémunération se fait de la main à la main et un artiste qui vous présente une facture avec la TVA, le coût ne pourra être le même, la contribution aux charges de la collectivité est déséquilibré et surtout, n'oubliez jamais qu'en cas de problème, de désistement, de maladie.... les recours ne pourront pas être identiques.


1 - ÉTABLISSEZ TOUJOURS UN CONTRAT, quelque soit la prestation pour vous couvrir en cas de contrôle ou de pépin !

TeroVesalainen

2 - Le paiement des charges sociales et des taxes sont les premiers éléments de différenciation du montant du cachet 

3dman_eu

L’expérience, une bonne réputation  et de sérieuses références vérifiables

Le second facteur est l’expérience de l'artiste, sa réputation, son savoir faire et sa connaissance du métier.

Entre un jeune qui débute, qui se lance dans le métier et un artiste rodé dont le spectacle à succès tourne depuis plusieurs années, le montant du cachet ne pourra être identique. Dans le premier cas, vous aidez un jeune à percer, dans le second cas vous vous "assurez" d'un succès pour votre réception. 

N'hésitez pas à demander à l'artiste ses références, demandez lui de vous confier quelques numéros de téléphone de clients pour que vous puissiez les appeler et vous faire une idée de l'impact du spectacle.
andibreit

L'assurance 

Vérifiez bien que l'artiste que vous allez engager est bien assuré contre tout problème qui pourrait survenir durant la prestation artistique. 

En prenant une assurance, l'artiste va mécaniquement augmenter le prix de son cachet, certes, mais le client sera aussi assuré d'une certaine tranquillité d'esprit en cas de problème ou d'accident. 

N'oubliez pas que la tranquillité d'esprit permet à l'organisateur de passer une bonne soirée, sans stress inutile...

N'attendez  pas que le spectacle soit démarré pour découvrir que vous avez fait le mauvais choix...


Gérard SOUCHET est un artiste dûment déclaré qui exerce son métier depuis 1989. Grâce à son expérience du métier, son réseau, ses productions sans cesse renouvelées, il vous propose des spectacles de magie de qualité, modernes, innovants pour le jeune public, les familles et les soirées professionnelles.