SILENCE, ON TOURNE !

Mardi dernier, c'était jour de tournage pour Gérard Souchet, le magicien rennais. Rendez vous est pris dans un grand atelier, haut sous plafond, pour l'installation d'un grand tapis noir et de rideaux de la même couleur pour créer un fond neutre.
Après la mise en place des décors, le travail le plus long aura été de régler les éclairages. C'est sous mandarines que le tournage se fera. La mandarine est un projecteur à face ouverte, de forme demi-sphérique, utilisé en milieu professionnel pour la photo, la vidéo ou le cinéma. 

Son nom rigolo lui vient de sa forme en demi sphère avec quartiers et, bien évidemment, de sa charmante et délicieuse couleur orange.
Cerise sur la mandarine, c'est un projecteur qui est muni d'un variateur. C'est un modèle de d'éclairage très souvent utilisé pour les tournages d' envergure lambda, en raison de son bon rapport qualité/prix et de sa puissance relativement facile à utiliser en "tout terrain".

il semble que les mandarines soient de moins en moins utilisées depuis l'arrivée des éclairages à LED (et la faible puissance pour un rendement lumineux de très bonne qualité). Malgré tout, la mandarine possède un IRC (Indice de Rendu des Couleurs) bien plus élevé qu'un projecteur LED équivalent.
Laura Lee Moreau
et hop ! c'est parti ! 3 heures de tournage pour réaliser un court métrage de 60 secondes. Un métier étonnant et tout aussi magique que celui de magicien. Etonnant cinéma qui fait revenir en mémoire Mélies, réalisateur précurseur génial, inventeur des trucages au cinéma et magicien aussi... Magie et cinéma, un mélange qui fait encore rêver. La suite dans quelques jours quand le film sera monté... A suivre....